Ouvrir un restaurant bio : quelle communication ?

ENQUETE RESEAUX SOCIAUX

L’avis de l’expert :

« Depuis que les réseaux sociaux existent beaucoup de restaurateurs y ont vu une occasion de communiquer avec leurs habitués : plat du jour – météo – recettes maison.

Seulement voilà le Covid est passé par là et communiquer avec des habitués ne suffit plus. Il faut très vite allez chercher de nouvelles « bouches à nourrir » ! 

Les restaurateurs ont souvent du mal à se projeter pour décider de la meilleure stratégie en matière de communication internet. »

Une étude a révélé que pour obtenir une efficacité optimale un restaurateur doit consacrer au moins 3 heures par jour sur 3 réseaux sociaux pour y publier des news, des vidéos des photos et répondre aux avis et commentaires des internautes.

Ceux qui choisissent cette stratégie sont ceux qui auront compris que les réseaux sociaux doivent être un moyen d’augmenter leur fréquentation. Mais, une fois encore, il faut y consacrer du temps et ….beaucoup d’argent. »

Un restaurant qui se lance devra consacrer un budget d’au moins 30k€ la première année pour faire partie du club très réservé du TOP10 des tables les plus fréquentées.

Instagram, Trip Advisor et les autres

Pour communiquer malin un restaurateur doit sélectionner ses réseaux sociaux avec discernement.

Facebook™ assure de la visibilité mais la réactivité y est relativement faible si on n’y consacre aucun budget de sponsorisation, à l’inverse d’Instagram où les engagements sont plus spontanés…

Instagram™ c’est 495 millions de contenus publiés chaque jour.

Le très professionnel GoogleMyBusiness™ et l’incontournable TripAdvisor™ doivent également faire partie de la réflexion des restaurateurs.

En conclusion il ne faut pas trop trainer c’est aujourd’hui que se gagne la bataille des réseaux-resto-sociaux.

                                                            « Tout se joue en ce moment ! »

Chez green is better on l’a compris depuis longtemps en offrant à tout le réseau l’expérience une équipe de community manager ultra formée aux secrets du Web et un solide partenariat avec l’agence la plus en pointe dans le secteur de la communication numérique depuis des années.

Chaque ouverture Green is better passe par une étude très pointue sur la zone de chalandise visée pour analyser la concurrence immédiate et son niveau d’implication sur les réseaux sociaux.

Cette étude permettra ensuite de fixer avec précision le budget à consacrer pour se situer parmi les premières suggestions auprès des consommateurs en quêtes de tables pour aller déjeuner ou commander en ligne

Ouvrir un restaurant bio ne suffit pas encore faut-il être accompagné par des professionnels.

J.M Mingot

Directeur général ChrBusiness SA

@greenisbetterfrance

#MangerSain

www.greenisbetter.fr