Plagier n’est pas jouer ?

Parmi les concepts de restauration, green is better est celui qui est le plus copié dans le monde.

Mais est-ce vraiment un problème ?

Le directeur du développement francophone Mr PERELLE répond :

« Pour nous c’est une sorte d’hommage ! notre enseigne a été la première à développer le principe du bar à Saladbar où le client compose lui-même sa salade sur mesure dès 2006 !

Depuis nous avons vu fleurir des Green salades, des green restaurants, des green sur mesure et même un grine saladbar (oui oui !)

Notre politique vis à vis de ces comportements est partagée entre l’amusement et le judiciaire.

Lorsque le copieur s’inspire de Green is better maladroitement cela nous amuse et reste plutôt flatteur ! non ?

Comme le disait Louis Vuitton on ne plagie que ce qui est beau ou noble !

 En revanche lorsque le plagieur parasite volontairement notre concept dans le but de créer une confusion vis à vis des candidats potentiels, nos avocats interviennent rapidement pour rappeler à l’ordre les petits malins. 

Nous avons aujourd’hui notre propre jurisprudence !

Nous avons bien sûr des alertes sur l’utilisation de Green is better en France et dans le monde, mais la plupart du temps ce sont des internautes qui nous signalent les restaurants pirates car ils ne retrouvent pas la qualité qui a fait le succès de notre enseigne.

Nous avons même découvert récemment qu’un fan de notre enseigne avait créé un compte instagram® qui répertorie ces enseignes ! @greenisbetterplagiat  

Pour résumer, un plagieur est quelqu’un qui souffre cruellement d’imagination , car ouvrir un restaurant saladbar bio en franchise ne s’improvise pas ! et, comme pour un sac Vuitton, n’est-il pas préférable d’avoir l’original qu’une pâle copie ?

Ouvrir un bar à salades en franchise c’est ici : www.greenisbetter.fr

Pour signaler un Green plagieur : consommateur@greenisbetter.fr

 

 

Laisser un commentaire